Puissance Hydro

SOMMAIRE

Découvrez ci-dessous le sommaire détaillé de Puissance Hydro #2, avec un dossier consacré aux basses chutes et à leurs innovations !

Couverture du magazine Puissance Hydro #2 (Août-Septembre 2018)
Août-Septembre 2018

PUISSANCE HYDRO #2

Les grands sauts technologiques sur les turbines de basse chute ont déjà été réalisés. La réflexion des turbiniers porte désormais sur l'optimisation des rendements et des coûts d'investissement, notamment en génie civil. En très basses chutes, des gammes spécifiques améliorent les temps de retour sur investissement.

  • Les pistes pour réduire les coûts
  • Beaucoup de poissons, peu de béton !
  • Les micro-chutes deviennent rentables
Regards croisés p.10

Rémunérer le service de régulation de tension

RTE ayant l’obligation de rémunérer la production de réactif des grandes centrales, les sites connectés au réseau d’Enedis souhaitent une rétribution similaire pour ce service. Notamment les centrales HTA soumises aux lois de régulation de la tension. Par Juliette Talpin.

Innovation p.12

Un compensateur synchrone très réactif !

Équipement standard des centrales hydroélectriques du début du XXe siècle, le compensateur synchrone est remis au goût du jour par Omexom. Il permettra aux centrales à génératrices asynchrones de réguler le réactif en instantané, d’éviter les pénalités du gestionnaire de réseau voire d’obtenir des recettes complémentaires. Par Juliette Talpin.

Dossier Basse chute p.18

Les pistes pour réduire les coûts

Beaucoup de sites de basse chute à forts potentiels étant déjà équipés, la rentabilité des nouveaux projets passe par une optimisation des coûts des centrales. Les deux bras de levier essentiels sont la standardisation des turbines et la baisse des coûts de génie civil. Par Juliette Talpin.

Dossier Basse chute p.22

Beaucoup de poissons, peu de béton !

Même si la turbine Kaplan classique reste adaptée à de nombreux sites, les très basses chutes, entre 2 et 10 mètres, demandent des solutions ichtyocompatibles et moins coûteuses en génie civil. Par Aude Richard.

Dossier Basse chute p.27

Les micro-chutes deviennent rentables

Jugé pendant longtemps peu lucratif, le turbinage de micro-chutes (moins de 2 mètres) bénéficie d’un regain d’intérêt depuis trois-quatre ans, grâce à des adaptations technologiques. Par Aude Richard.

Dossier Basse chute p.30

Une petite centrale auto-construite

Albert Higounenc a conçu et construit sa centrale de 15 kW malgré un très faible espace disponible. Place à l’ingéniosité ! Par Aude Richard.

En pratique p.32

Y voir clair dans les tarifs d’achat

Pas simple de s’y retrouver entre les différents types de contrats d’obligation d’achat successivement créés pour l’hydroélectricité. Depuis 2016, le mécanisme du complément de rémunération complexifie encore la situation. Voici quelques repères. Par Aude Richard.

Chantier à la loupe p.36

Aménagement de Romanche-Gavet (Isère)

Les deux turbines Francis viennent d’arriver dans la caverne usine du site EDF de Romanche-Gavet (Isère). C’est une étape clé du chantier géant de remplacement de cinq barrages et six centrales centenaires, par un seul ouvrage prise d’eau alimentant une centrale moderne. Originalité du site : l’installation de dissipateurs qui évacuent l’énergie de l’eau non turbinée. Par Juliette Talpin.

Juridique p.44

Mise en concurrence des concessions hydrauliques, service public et intérêt général

Il existe un cadre légal pour la conciliation des usages et le partage de la ressource en eau sous l’empire des concessions hydrauliques. Par Bernard Kieffer.

Ce numéro du magazine Puissance Hydro est disponible via notre boutique en ligne
au prix de 25,00 € ou par abonnement (à partir de 99,00 €)

COMMANDER